Réseau Européen spécialisé dans la prise en charge de la maladie de Verneuil

Les traitements

Traitement de la maladie de Verneuil : des solutions existent !
Dr Anne-Claire Fougerousse,  Dr Germaine Gabison, Dermatologues

24930930_sLe traitement de la maladie de Verneuil repose sur les traitements médicaux,  la chirurgie et les mesures hygiéno-diététiques.

O

Les traitements médicaux :

Les antibiotiques sont les médicaments les plus utilisés dans la maladie de Verneuil. Ils sont utilisés en traitement de fond  (c’est à dire sur une durée de plusieurs mois) afin de limiter la fréquence des poussées de la maladie.

Les cyclines et l’association rifampicine-clindamycine sont les protocoles les plus classiques mais il en existe d’autres  (1,2).

Les antibiotiques peuvent également être utilisés de façon ponctuelle pour traiter une poussée de la maladie. Leur prise dès les premiers signes de la poussée pourrait permettre de raccourcir sa durée ou d’empêcher l’apparition d’un abcès.

L’association amoxicilline-acide clavulanique est la plus employée (1,2).

Les anti-TNF (traitements visant à limiter l’inflammation des tissus) peuvent être utilisés dans la maladie de Verneuil. Une molécule à récemment obtenu l’Autorisation de Mise sur le Marché pour les patients chez qui la maladie de Verneuil n’est pas contrôlée par les traitements conventionnels.

D’autres types de médicaments sont parfois utilisés: zinc, rétinoïdes, immunosuppresseurs…

La prise en charge de la douleur liée aux poussées nécessite l’utilisation de médicaments adaptés à  son intensité  (paracétamol, tramadol…)

O

Traitement chirurgical :

Il consiste à retirer les zones touchées par la maladie. Il a sa place à tous les stades de la maladie.
Dans les formes localisées de la maladie, le chirurgien peut retirer une lésion et refermer directement la peau. Dans les formes plus étendues, il retire toure la zone atteinte et ne referme pas la peau, il peut laisser cicatriser spontanément la zone (cicatrisation dirigée) ou réaliser une greffe de peau. (1,2)

Un traitement par laser CO2 peut également être utilisé pour détruire les zones atteintes par la maladie. Les plaies sont ensuite laissées en cicatrisation dirigée.

L’incision des abcès, procédure visant à évacuer le pus, n’est pas un traitement recommandé. Ce traitement ne permet pas de retirer toute la lésion qui risque de récidiver et est souvent suivi de soins douloureux ( mise en place de mèche) et prolongés.

O

Mesures hygiéno-diététiques

En plus des traitements médicaux et de la chirurgie, l’arrêt du tabac et la perte de poids sont souhaitables.

Le traitement de la maladie de Verneuil repose sur l’association des médicaments et de la chirurgie. Il est défini au cas par cas par le médecin pour chaque patient.

O

O

Références

  1. Zouboulis C et al. European S1 guideline for the treatment of hidradenitis suppurativa/acne inversa. JEADV 2015;29:619-44.
  2. Revuz J. Hidradenitis suppurativa. Presse Med. 2010;39:1254-64

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tweets de ResoVerneuil